Le sénateur Bernard Delcros vous informe - Examen du projet de loi de finances 2019

 
 


Projet de loi de finances pour l'année 2019

Ouverture des débats 



Après des semaines de travail en commission, l’examen de la première partie du projet de loi de finances pour l’année 2019 s’ouvre dans un contexte économique et social particulièrement tendu.

Responsable du budget au sein de mon groupe, je suis intervenu dès l’ouverture des débats sur les grandes orientations de cette loi.

Le déficit et la dépense publique baissent légèrement (en points de PIB) mais pas suffisamment pour franchir un palier significatif dans le désendettement de la France. Le ralentissement de la croissance et la difficulté de diminuer la dépense publique sans pénaliser les services et les territoires rendent l’exercice difficile.

Les dotations aux collectivités locales qui se stabilisent pour la deuxième année consécutive et la hausse de la péréquation vont dans le bon sens. Toutefois, nous devrons améliorer plusieurs mesures de ce budget pénalisantes pour nos territoires ruraux.

La nécessaire transition énergétique se poursuit mais pour être acceptables, les mesures incitatives pour changer de cap et réduire notre consommation d’énergie fossile doivent s’accompagner de solutions alternatives financièrement accessibles par tous. Le Sénat fera des propositions dans ce sens.

Là est tout l’enjeu du travail parlementaire que nous allons mener les semaines à venir.

En ce qui me concerne, je participerai à l'ensemble des débats au cours desquels je défendrai des amendements pour faire évoluer plusieurs dispositions de ce texte. Je ne manquerai pas de vous tenir informés sur les avancées que nous réussirons à obtenir, je l'espère, au fil de la discussion.

 

Ci-dessous, mon intervention du 22 novembre dernier en début d'examen du projet de loi de finances pour l'année 2019, découpée en 4 extraits.

 

De la nécessité de redresser nos comptes publics en ne laissant aucun territoire au bord de la route.

 Voir l'extrait  

 

 

De la nécessité de gagner le pari de l'emploi.

 

  Voir l'extrait  

 

 


De la nécessité d'accompagner la transition énergétique de solutions alternatives pour tous.

 Voir l'extrait  

De la nécessité de soutenir l'agriculture, le commerce, l'artisanat et les collectivités en milieu rural.

 Voir l'extrait  


 

 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.        

--

 

Pour ne plus recevoir cette lettre, merci d'envoyer un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.